«Chaque artiste crée ses précurseurs. Son travail modifie notre conception du passé autant que celle du futur». Jorge Luis Borges

mardi 4 avril 2017

Toquade, Marina Thibeault, Janelle Fung, la révélation du son!

Toquade
Marina Thibeault, alto
Janelle Fung, piano
Enregistrement, octobre 2016
Atma Classique ACD22759

Cet enregistrement est consacré à des oeuvres pour alto solo, ou avec accompagnement du piano.  Il constitue une superbe présentation de l'altiste Marina Thibeault, révélation de Radio-Canada 2016-2017. Le programme est un éventail intelligent de pièces qui illustrent parfaitement toutes les capacités expressives de cette jeune et talentueuse musicienne.
Son jeux, toujours élégant, précis et absolument musical, se prête très bien aux pièces et mouvements de musique russe, (valse de Tchaikovski) et (l'Allegro moderato de Glinka) qui sert comme une introduction à l'enregistrement.
Avec la sonate pour alto solo de Hindemith, on rentre dans un univers plus intime, disons confessionnel, qui donne l'opportunité à Marina Thibeault de faire ressortir ses qualités de soliste. La sonate est suivie de trois autres pièces de compositeurs contemporains, un prélude d'Ana Sokolovic, Toquade qui donne le nom à l'enregistrement, écrite par Jean Lesage en 2016 et un Rubato et Agitato du compositeur Mylan Kymlicka. Ces œuvres pour alto solo, sans accompagnement, sont le noyau central de l'enregistrement. Espèce de développement, si l'on veut, elles vont servir à l'altiste à faire valoir ses qualités interprétatives où sa sonorité riche et aux couleurs chaleureuses, sont mises de l'avant.
Pour finir ce magnifique enregistrement, on assiste à une communion sage et équilibré dans la superbe sonate pour alto et piano de Martinu. C'est une oeuvre pas évidente à jouer. Les artistes trouvent ici le terrain propice pour un dialogue profond, où les couleurs et nuances de l'alto sont accompagnés par un jeux précis et intense du piano. C'est une véritable communion de timbres qui sert à rendre hommage à une partition sublime de la musique de chambre du XX siècle.
Un petit paragraphe pour souligner la très bonne complicité artistique de la pianiste Janelle Fung, qui accompagne la soliste avec une musicalité et expressivité accomplies. 

Cet enregistrement est une véritable révélation !

Philippe Adelfang, mars 2017

Aucun commentaire:

Publier un commentaire